Transporteurs du glucose

Dr. Caroline BONNER

Le diabète de type 2 (DT2) est caractérisé par une hyperglycémie chronique résultant d'une déficience dans la signalisation de l'insuline, en raison d'une résistance à l'insuline et/ou de défauts dans sa sécrétion ; il est également associé à une augmentation du glucagon et de la production endogène de glucose (PEG). Les gliflozines, y compris la dapagliflozine, sont une nouvelle classe d'agents antidiabétiques oraux approuvés qui inhibent spécifiquement la fonction du co-transporteur sodium-glucose 2 (SGLT2) dans le rein, empêchant ainsi la réabsorption rénale du glucose et l'augmentation de la glycosurie chez les diabétiques tout en réduisant l'hyperglycémie. Cependant, le traitement par la gliflozine chez les sujets atteints de DT2 augmente à la fois le glucagon plasmatique et la PEG par des mécanismes inconnus. Ainsi nous avons montré que le traitement à la dapagliflozine favorise davantage la sécrétion de glucagon et la gluconéogenèse hépatique chez les souris saines, limitant ainsi la diminution de la glycémie induite par le jeûne. Collectivement, ces résultats identifient un rôle jusqu'ici inconnu du SGLT2 et désignent la dapagliflozine comme un sécrétagogue des cellules alpha.

Retrouvez l'article sur PubMed